La boîte noire du Black Hawk écrasé a été retrouvée

65
Le drapeau de l'AIT en berne (Photo: Institut américain à Taiwan)

Hier, le crash de l’UH-60 transportant 13 personnes a fait huit morts dont le chef d’Etat-Major des armées Shen Yi-ming (沈一鳴).

Le ministère de la Défense a indiqué avoir dépêché sur le lieu de l’accident 49 hommes pour collecter des informations relatives. La Défense a ainsi retrouvé la boîte noire de l’appareil ce matin à 10h40. L’enregistreur de vol sera envoyé au comité national d’enquête sur la sécurité des transports pour y être analysé.

Le constructeur américain de l’appareil Sikorsky Aircraft Corporation est prêt à apporter son assistance dans l’enquête ultérieure. Le ministère de la Défense a d’ailleurs annoncé que l’ensemble des 44 UH-60 de l’armée de l’air et de l’armée de terre sont cloués au sol pour des contrôles de sécurité.

L’accident malheureux a fait réagir la communauté internationale, le chef d’Etat-Major des armées des Etats-Unis Mark Milley, le président de Haïti, Jovenel Moïse ou encore le ministre de la Défense du Paraguay Bernardino Soto Estigarribia qui ont tous adressé leurs condoléances à Taiwan.

En hommage et reconnaissance de leur engagement, les huit militaires qui ont péri dans le crash ont été promus à titre posthume. L’ensemble des institutions militaires de Taiwan et la représentation américaine à Taiwan ont mis les drapeaux en berne pendant trois jours, en signe de deuil national.