Le programme d’échange scolaire ville-campagne porte ses fruits

19
Echanges internationaux des primaires, sur Internet (image RTI)

Le ministère de l’Education a dressé aujourd’hui un bilan du programme d’échange éducatif entre les milieux urbains et ruraux qui a permis en quatre ans à plus de 50 000 élèves accompagnés de leurs enseignants de participer à ces classes d’échanges pour découvrir d’autres milieux. Le ministère a souligné que de plus en plus d’écoles participantes échangent aussi avec des écoles d’autres pays, dans la tendance d’internationalisation de l’éducation.

Chen Yu-fang (陳玉芳), directrice d’une école primaire à Ruifang, du Nouveau Taipei, a souligné l’importance de développer ces échanges qui permettent aux élèves d’élargir leur horizon et d’enrichir leur réflexion sur les sujets clés de leur avenir : « A travers les changements du cadre de vie, les enfants sont invités à réfléchir sur les changements environnementaux et chercher des solutions pour l’avenir. Nous estimons que cette approche ouvre nos enfants à une autre perspective. Grâce à ce programme et à l’équipe de Ximen que nous remercions, nos élèves ont pu communiquer et échanger plus tôt et de manière plus active avec différentes équipes internationales. »

L’équipe de l’école primaire Ximen de Tainan qui participe à ce programme d’échange du ministère de l’éducation est issue d’une classe d’enseignement bilingue, ce qui facilite les contacts avec les classes étrangères.