Démantèlement d’un réseau de trafic de bois

27
Cyprès rouge de Taiwan (Chamaecyparis formosensis) (Image : Wikimedia Commons - lienyuan lee)

Les autorités taiwanaises ont annoncé la récente arrestation de 22 personnes soupçonnées d’être impliquées dans un large trafic de bois. Le chef de gang présumé, un homme de 53 ans prénommé Chen, a également été inculpé.

Plusieurs descentes de police ont permis, la semaine dernière, de saisir 50 tonnes de bois lors d’une opération conjointe des bureaux du procureur des comtés de Chiayi, de Kaohsiung et de Nantou ainsi que du Bureau des affaires forestières.

La valeur de la saisie est estimée à environ 100 millions de dollars taiwanais (soit environ 3 millions d’euros), et comprend des bois précieux, protégés comme le cyprès rouge de Taiwan et du camphre, endémiques à Taiwan. Le bois saisi était sous forme brute et de sculptures de bois, ces dernières étant réalisées à la demande.

Selon la Loi sur les forêts et l’interdiction de collectionner des biens volés, le vol de bois issu de forêt primaire mais aussi le fait d’accepter, de transporter, de stocker ou d’acheter de tels biens est passible à Taiwan d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à 7 ans, ainsi que d’une amende allant de 10 à 20 fois des prix de vente.