L’Hôpital NTU fera son myélogramme assisté par l’intelligence artificielle

61
L'Hôpital NTU présente son projet de coopération avec AetherAI dans le domaine de myélogramme (photo RTI)

L’Hôpital de NTU, rattaché à l’Université nationale de Taiwan, s’apprête à introduire l’intelligence artificielle dans ses services de myélogramme. Cette nouvelle technologie permettra de réduire considérablement le temps et l’énergie consacrés à l’examen des cellules prélevées de moelle osseuse.

Le Dr. Chou Wen-chien (周文堅) a précisé : « Pour chaque frottis de moelle osseuse, il faut examiner 500 cellules, en les distinguant selon leur degrés de maturité. C’est une tâche qui nécessite beaucoup de temps et de concentration alors qu’avec l’intelligence artificielle, elle pourra se faire en juste quelques secondes. »

Pour ce projet, l’Hôpital coopère avec la société AetherAI. Selon le Dr. Yeh Chao-yuan (葉肇元), chef exécutif de cette société, l’assistance de l’intelligence artificielle dans le myélogramme est possible notamment grâce à l’immense banque de données de cellules dont dispose l’Hôpital. « L’Hôpital a soigné de très nombreux patients atteints de maladie sanguine et a ainsi accumulé énormément de données et d’expérience. Il est rare dans ce monde d’avoir autant de données. Grâce à notre coopération étroite, nous avons pu identifier près de 350 000 cellules, ce qui est un record. », a-t-il affirmé.

Toutefois, ces spécialistes ont tenu à souligner le rôle primordial des médecins dans le diagnostic, et ce quelle que soit l’efficacité de l’intelligence artificielle dans l’analyse.