Départ à la retraite étendue à 68 ans pour les chauffeurs de camions et d’autocars

36
Chauffeur de bus à Taiwan (photo CNA)

Avec le vieillissement démographique vient son lot de soucis. C’est le cas pour le domaine du transport routier. Il est désormais difficile de trouver de nouveaux chauffeurs mais la demande n’est pas moins grande qu’auparavant. Pour pallier ce manque de conducteurs, le ministère des Transports va mettre en place une mesure permettant des départs en retraite plus tard, ce à certaines conditions.

Actuellement, la retraite pour les chauffeurs d’autocars et de poids-lourds est fixée à 65 ans. Le ministère des Transports prévoit de prolonger la durée d’activité jusqu’à 68 ans au plus tôt pour juin 2020. Ce n’est pas la première fois que le gouvernement de Tsai Ing-wen (蔡英文) prolonge l’âge du départ en retraite pour les conducteurs. En 2017, c’était les chauffeurs des véhicules légers de type taxis dont l’âge de départ en retraite avait été étendu à 70 ans contre 68 ans auparavant.

Les conditions pour exercer au delà de 65 ans pour les chauffeurs des grands véhicules routiers seront cependant très strictes. Un agent du ministère Lee Chao-hsien (李昭賢) est revenu sur les conditions médicales pour les plus de 65 ans : « Concernant la durée de travail, la durée maximale de travail est limitée à 8 heures par jour. D’autre part, il est nécessaire de faire une pause de 30 minutes toutes les trois heures. C’est ce que nous appelons le principe de 833. Lors du contrôle de santé, il faudra être plus rigoureux sur le contrôle des capacités physiques, il y aura un contrôle de certaines fonctions cognitives en psychologie du sport ainsi que sur le contrôle biochimique des fluides. Pour résumer, il faut éviter tous les risques pouvant entraîner la démence, les problèmes vasculaires ou les tendances à l’assoupissement. Ces points nécessitent un contrôle tout particulier. »

Les modifications nécessaires à la mise en place de ces nouveaux règlements ne demandant pas de révision par le Yuan législatif, elles pourront entrer en vigueur dès juin prochain et les chauffeurs entre 65 et 68 ans pourront ainsi faire une demande d’extension de permis de conduire jusqu’à 68 ans. Cela concerne environ 3000 chauffeurs sur près des 90000 chauffeurs dans ce secteur (juillet 2018, source : ministère du Travail).