Potter King censuré en Chine pour avoir tourné une vidéo avec Tsai Ing-wen

32
le youtubeur Potter King et Tsai Ing-wen (capture Potter King)

Samedi dernier le youtubeur taiwanais Potter King (波特王), célèbre pour ses jeux de mots et sa répartie, a diffusé sur son compte une vidéo en compagnie de la présidente Tsai Ing-wen (蔡英文).
Le lendemain soir, Potter King annonçait sur sa page facebook que le partenaire de diffusion des nouveaux médias en Chine avait contacté sa compagnie pour retirer le terme « présidente » de la vidéo ou alors de la supprimer immédiatement. Dans le même message il a déclaré ne plus avoir accès à son compte Weibo de plus d’un million de fans car le nom d’utilisateur et le mot de passe avait été changés. Une situation à laquelle il a réagi dans son message en déclarant que « s’ils demandent de ne pas appeler le dirigeant de notre pays “président“, ils peuvent garder leur argent ».

La présidente a formulé sa déception envers une attitude de plus en plus inacceptable de la part de la Chine : « Nous sommes une société libre et démocratique, où chacun est libre de créer. Ici, prononcer le terme de président de Taiwan est quelque chose de naturel et ordinaire. Il est même possible de taquiner la présidente. Si la situation est telle que la présidente taiwanaise ne peut plus apparaitre dans des vidéos pour bavarder, j’estime que cela bafoue notre démocratie, notre liberté et les valeurs que nous chérissons tous ensemble.»

Tsai Ing-wen a dénoncé des activités de plus en plus grave de la part du continent y compris les tentatives d’infiltration et d’influence contre lesquelle elle espère qu’une législation efficace soit mise en place pour protéger Taiwan sur tous les plans.