Le syndicat du métro de Taipei accuse l’entreprise de ne pas accorder de vacances aux conducteurs

27
Rendez-nous nos vacances, syndicat des conducteurs du métro de Taipei (photo RTI)

Le syndicat de métro de Taipei a tenu hier une conférence de presse accusant l’entreprise du métro de Taipei de ne pas laisser les conducteurs prendre leurs congés annuels. Les 489 conducteurs ont cumulé un total de plus de 3 700 jours de vacances à prendre.

Le syndicat accuse l’entreprise de vouloir calquer les jours de vacances sur les jours fériés ou les weekends. Tout de suite, le président du syndicat, Chen Long-zhen : « Nous sommes à la fin de l’année et la ligne circulaire du métro de Taipei s’apprête à entrer en service. Depuis l’année dernière, une partie de notre personnel a été affectée à cette nouvelle ligne et ce nombre a encore augmenté cette année. Par conséquent, jusqu’en octobre, les conducteurs ont encore plus de 3 700 jours de congés à prendre. Cela signifie qu’en dix mois, les conducteurs n’ont pas pu prendre la moitié de leurs vacances. Sur cette base de calcul, jusqu’à la fin décembre, 40% des vacances ne seront toujours pas prises, c’est-à-dire plus de 3 000 jours.  »

Selon le syndicat, chaque conducteur transportait environ 96 000 passagers par mois en 2010, et ce nombre dépasse déjà les 119 000 fin octobre. La charge de travail sera encore plus grande avec l’arrivée de la nouvelle ligne circulaire. Le syndicat demande à la société du métro de Taipei de recruter des personnes aux postes vacants et de respecter la loi fondamentale du travail pour que les conducteurs puissent prendre leurs vacances au moment qu’ils souhaitent.