Le Parlement adopte une loi visant à renforcer le statut de l’Institut taiwanais du film

12
La Fondation Taipei Women’s Rescue a fait don à l’Institut taiwanais du film des bobines originales d’un documentaire de 1998 qui retrace l’histoire de 13 anciennes « femmes de réconfort » taiwanaises (Image : RTI)

Le Yuan législatif a récemment adopté un projet de loi qui transforme l’Institut taiwanais du film en une structure administrative indépendante au nom du centre national cinémathographique et audiovisuel et du film.

L’Institut taiwanais du film, créé en 1978, a été établi en fondation par le ministère de la Culture en 2014. La présente loi dotera l’Institut de sa propre gestion et d’un conseil d’administration, nommé par le ministère, dont il dépendra.

La ministre de la Culture Cheng Li-Chiun (鄭麗君) a précisé que ce changement permettra d’augmenter la crédibilité de l’Institut et améliorera ainsi sa capacité de collecter les contenus culturels. Enfin, si ce nouveau statut ne lui donnera pas droit à des subventions gouvernementales supplémentaires, ces dernières ne seront plus attribuées pour des projets précis. Cela devrait donc stabiliser l’entrée de fonds du centre mais aussi favoriser les objectifs de long terme.

Le rôle de l’Institut est de collecter, protéger, stocker et restaurer l’héritage culturel audio-visuel taiwanais. Ainsi mardi dernier, la Fondation Taipei Women’s Rescue a fait don au centre des bobines originales d’un documentaire de 1998 qui retrace l’histoire de 13 anciennes « femmes de réconfort » taiwanaises, un film de mémoire qui a remporté le Prix du meilleur documentaire au 35ème Golden Horse Awards.