L’Allemagne prévoit de renforcer ses relations avec Taiwan

17
Source : CNA

Le Parlement allemand a tenu une audition publique le 9 décembre dans le cadre de la pétition lancée par le citoyen allemand Michael Kreuzberg pour l’établissement de relations diplomatiques avec Taiwan. Lors de cette audition, les responsables allemands ont réitéré la politique d’une seule Chine, mais ils ont souligné que l’Allemagne partageait des valeurs communes avec Taiwan et que sur cette base Berlin prévoit d’étendre ses relations avec Taiwan.

Invité à s’exprimer devant le parlemant allemand, Michael Kreuzberg a déclaré qu’il avait déposé cette pétition parce qu’il ne voulait pas que le Taiwan démocratique soit dévoré par la Chine autoritaire. Selon lui, la préservation de la sécurité de Taiwan est une responsabilité morale et une obligation des pays occidentaux. Toujours selon lui, le fait que l’Allemagne refuse de reconnaître Taiwan en tant qu’un pays indépendant est incompréhensible.

En réponse, Petra Sigmund, une fonctionnaire du ministère allemand des Affaires étrangères chargée de la politique asiatique, a réaffirmé l’importance de la démocratie à Taiwan ainsi que la protection des droits de l’Homme et de la liberté d’expression dans le pays.

Cependant, Petra Sigmund a souligné que l’Allemagne a établi des relations diplomatiques avec la Chine en 1972 et a reconnu la République populaire de Chine comme le seul État souverain de la Chine. La politique « d’une seule Chine » exclut la possibilité de maintenir des relations diplomatiques avec Taiwan. L’Allemagne, comme la plupart des pays du monde, y compris tous les pays de l’UE, s’y conforme. L’Allemagne n’a pas l’intention de changer de position sur ce sujet.

L’audience publique a duré une heure, avec une centaine de personnes, y compris des législateurs de différents partis politiques, leurs assistants et du public. Le comité de pétition décidera s’il y a lieu d’envoyer ce dossier à l’assemblée générale pour discussion à une date ultérieure.