Le ministère des Affaires étrangères poursuit plusieurs députés KMT en justice pour tentative d’intrusion

26
Source : CNA

Récemment, certains législateurs ou candidats électoraux du KMT ont tenté de pénétrer en force à deux reprises dans le bâtiment du ministère des Affaires étrangères pour s’entretenir avec Joseph Wu (吳釗燮), ministre des Affaires étrangères, à propos de l’affaire de cyber harcèlement sur le bureau du représentant de Taiwan à Osaka au Japon en 2018. Le député Lai Shyh-bao (賴士葆) et d’autres ont réussi à y entrer avant d’être retenus par la police dans les ascenseurs du bâtiment. Ils ont alors lancé des diffusions en direct sur internet et d’autres médias. Certains d’entre eux ont également eu recours à la violence physique et verbale envers un employé du ministère.

Le Ministère des affaires étrangères a rappelé que ce genre d’agissement était illégal et décidé de porter plainte contre les personnes concernées dans le but de mettre fin à ces troubles qui ont aussi des répercutions sur le personnel et sur le ministère.

La porte-parole du ministère des Affaires étrangères Joanne Ou (歐江安) a rappelé que, selon elle, le ministère n’était pas une arène pour des démonstrations politiques: « Notre message est que cela ne concerne pas uniquement le ministère des Affaires étrangères. Nous espérons demander justice pour toutes les institutions publiques. Nous refusons que tout parti politique ou figure politique utilise le ministère des Affaires étrangères ou toute autre autorité publique comme terrain de campagne pendant la période électorale et argue de faux problèmes pour profiter du ministère des Affaires étrangères ou du personnel du ministère des Affaires étrangères. Je pense que nous devrions protéger la dignité de nos collègues, de tout le personnel diplomatique, et aussi de l’ensemble des employés de la fonction publique de tout le pays. »