La police taiwanaise veut informatiser ses fiches de patrouille

11
Patrouille d'agents de police (aimable crédit du ministère de l'Intérieur)

La police de la ville de Chiayi vient de lancer une mesure écologique exemplaire.

Dans cette ville située au sud-ouest, la police doit mener tous les jours des patrouilles régulières à plus de 600 lieux désignés, où les agents doivent signer à la main sur une fiche conservée dans une petite boîte fermée à clé. Cette pratique représente une consommation de pas moins de 105 000 feuilles de papier par an pour la police municipale.

Récemment, cette dernière a commencé à introduire progressivement un système informatisé pour supprimer l’utilisation de papier. Désormais, les agents en patrouille peuvent envoyer directement les données au réseau central via un appareil électronique portable. Par ailleurs, au lieu de s’arrêter pendant 20 secondes à chaque point, dorénavant, une seconde suffit.

En réalité, le nouveau système est une adaptation basée sur le système initial développé par un groupe d’étudiants de l’Université de science et de technologie WuFeng de la ville. Selon le groupe, la puce électronique utilisée a une vie moyenne de douze ans.