Un nouveau produit alimentaire taiwanais vise le marché asiatique

19
Bureau de l'élevage (Photo RTI)

Dans plusieurs pays d’Asie du Sud-Est les apéritifs assaisonnés de jaune d’oeuf salé sont très prisés. Cherchant à décrocher sa part de marché pour ce type de produits, Taiwan a enfin réussi à mettre en place une technique permettant de produire de la poudre de jaune d’oeuf salé qui se conservent à température ambiante. Notons qu’à l’heure actuelle, les producteurs d’apéritifs sont obligés d’utiliser de la poudre de jaune d’oeuf mixée avec d’autres substances s’ils trouvent trop compliqué de garder au frais des jaunes d’oeufs purs. Or, la poudre mixée est de nettement moindre qualité.

L’invention taiwanaise intéresse beaucoup d’importateurs thaïlandais, mais aussi ceux originaires du Japon ou de Dubaï. Pour les chercheurs taiwanais, la technique de transformation permettra aussi de régler les saisons pleines et les saisons mortes. Nous écoutons tout de suite Huang Shen-fang (黃振芳), directeur du laboratoire : « A l’exception de la fête de la lune et de la fête des bateaux dragons, la demande de jaunes d’oeufs salés est très faible. Grâce à la nouvelle technique, il suffit de conserver les surplus à température ambiante. Par ailleurs, les jaunes d’oeufs moins présentables ne seront plus gaspillés. Tout cela est très utile pour régler l’offre entre les saisons pleines et les saisons mortes. Plusieurs entreprises étrangères se disent déjà intéressées par le nouveau produit. Nous espérons instaurer bientôt des réseaux de distribution, aussi bien dans le pays qu’à l’étranger. »

Le laboratoire public a déjà transmis sa technique au secteur privé. L’entreprise concernée se dit prête à lancer la production. A noter que les jaunes d’oeufs sont principalement produits à partir d’oeufs de cane. Selon les chiffres établis par le gouvernement, Taiwan produit 470 millions d’ oeufs de cane par an, dont 80 % subissent une transformation industrielle, 60 % devenant ainsi des oeufs salés. La valeur de la production annuelle d’oeufs salés s’élève à 700 millions de dollars taiwanais (20 752 000 €).