Le ministère des Sciences s’apprête à réceptionner deux nouveaux navires dédiés à la recherche

18
Le Ocean Researcher 1 (Image : Aimable crédit du Institute of Oceanography, National Taiwan University)

Le vice-ministre des Sciences et des technologies Shieh Dar-Bin (謝達斌) a présenté ce matin en conseil des ministres un rapport sur les futurs développements et les résultats de la recherche scientifique océanique effecutée par les navires de recherche.

Il a précisé que la construction des navires Ocean Researcher N°2 et N°3 avait été finalisée en juillet et en août dernier, et qu’une cérémonie sera organisée à l’occasion de la livraison le 25 novembre prochain au chantier naval de la CSBC Corporation, Taiwan à Keelung, le grand port du nord de l’île.

Le vice-ministre a précisé que l’entrée en service des deux navires devrait considérablement augmenter la capacité de recherche océanique du pays : « La structure de l’Ocean Researcher N°1 est plus grande et sa construction nécessite plus de temps. En même temps, il pourra disposer d’instruments de mesure plus diversifiés et peuvent transporter des équipements plus massifs. Dès le début de la conception des navires, nous avons pris en considération la diversité des domaines de recherche dans les mers étudiées. C’est pourquoi aucun bateau n’est conçu de la même manière, et c’est aussi pourquoi le délai de livraison est plus long. Cette dernière s’effectuera sans doute au premier trimestre de l’année prochaine. »

Wang Chau-chang(王兆璋), directeur du Taiwan Ocean Research Institute, a précisé que le navire Legend avait déjà permis de découvrir des formations d’hydrate de méthane en mer de Chine méridionnale et des minéraux marins dans les eaux du nord-est de Taiwan et d’en prélever et étudier des échantillons. Il a ajouté qu’avec les trois nouveaux navires, qui sont également équipés d’un système de positionnement dynamique (DP), la zone de recherche pourra être étendue à 3000 km. De plus, les trois navires peuvent également suivre un objectif à pas moins de 6000 mètres de profondeur grâce à leur système de positionnement.