Une technologie taiwanaise en route vers la station spatiale internationale

27
Source : AIDC

Un système de refroidissement externe taiwanais a été lancé vers la station spatiale internationale depuis une base de la NASA. Le système était embarqué dans la fusée Antares lancée le 2 novembre qui a atteint son but hier matin. Le système de refroidissement externe en question doit équiper le spectromètre magnétique Alpha, ou AMS-02.

Le projet AMS-02 réunit les États-Unis, la Chine, l’Allemagne, l’Italie et une équipe de recherche taïwanaise composée de la compagnie du développement de l’industrie aérospatiale taiwanaise (AIDC), l’Academia Sinica, et l’institut national des sciences et technologies.

L’AIDC participe au projet AMS-02 du physicien américain Samuel Chao Chung Ting (丁肇中) depuis 2006 qui vise à créer un système de contrôle thermique pour des équipements de laboratoires en physique des particules sur la station spatiale internationale. La sonde de l’AMS-02 est à bord de la station spatiale internationale depuis 8 ans. Dans l’objectif de prolonger sa durée de vie jusqu’en 2028 et reccueillir davantage de rayons cosmiques pour faire avancer la recherche sur le big bang, l’équipe en charge du projet a, entre autres, décidé d’y installer ce nouveau système de refroidissement externe.