Lancement d’une plateforme pour le partage de données biologiques humaines

18
Lancement d'une plateforme nationale pour le partage de données biologiques humaines (photo, Flickr)

Le ministère de la Santé a organisé aujourd’hui une cérémonie annonçant le lancement d’une nouvelle plateforme nationale pour le partage de données biologiques humaines. Il s’agit d’un projet dirigé par l’Institut national de recherche médicale (NHRI), du gouvernement central. En plus du ministre de la Santé Chen Shih-chung (陳時中),  étaient également présents plusieurs autres responsables administratifs, comme le vice-président Chen Chien-jen (陳建仁), le président de l’Academia Sinica James C. Liao (廖俊智) et le ministre sans portefeuille Wu Tsung-tsong (吳政忠).

Le ministre de la Santé s’est félicité des progrès réalisés à trois niveaux, à savoir la législation sur la gestion des données biologiques humaines, la création de la banque de données humaines de l’Academia Sinica, ainsi que l’élaboration des banques de données de divers hôpitaux. Chen Shih-chung a indiqué : « Il est de la responsabilité du gouvernement d’unifier tous ces réseaux. Les efforts à trois niveaux ont permis de créer une base de grande valeur. Maintenant l’heure est venue de rassembler et unifier les divers réseaux pour travailler et avancer ensemble vers une médecine de précision parfaite. »

Désormais, les démarches de demande de partage de données seront largement simplifiées. Au total, 4,5 millions d’échantillons prélevés de 460 mille personnes seront mis à la disposition des chercheurs et des médecins.