Le programme américain de langue « Language Flagship » arrive à Taiwan

9
Première classe de mandarin du programme américain de langues Language Flagship à Taiwan (photo RTI)

Ce lundi 28 octobre a eu lieu la cérémonie d’inauguration du programme the Language Flagship à l’université nationale de Taiwan (NTU) en présence de l’Institut américain à Taiwan. The language flagship est une initiative américaine pour promouvoir l’apprentissage des langues secondaires. Il y a par exemple des langues comme l’arabe, le turc, le coréen ou encore le portugais.
Le programme en mandarin existe depuis plus de 10 ans et, jusqu’à présent, a toujours été en collaboration avec des établissements en Chine.
La nouvelle collaboration avec la NTU pour l’ouverture du centre taiwanais du Language Flagship a été saluée par le ministère des Affaires étrangères par le biais de  son vice-ministre Hsu Szu-chien (徐斯儉) qui considère cette collaboration comme une nouvelle preuve du renforcement de la stabilité des relations entre Taiwan et les Etats-Unis.

Le directeur de l’Institut américain à Taiwan (AIT), William Brent Christensen, a salué Taiwan en la désignant comme une histoire réussie de la démocratie et un partenaire fiable. Il a également rappelé que Taiwan était également un excellent lieu pour apprendre la langue chinoise avec un environnement sûre, des Taiwanais accueillants et une culture diversifiée en partageant sa propre expérience :

« J’ai été un missionnaire à Taiwan, diplomate et étudiant en chinois avancé. Ces expériences sont une partie de mes succès d’aujourd’hui. J’encourage donc tout le monde à bien profiter de vos jours à Taiwan. »

Malgré l’enthousiasme du directeur de l’AIT, le programme n’en reste pas moins stricte pour ses participants. En effet tout étudiant qui n’atteindrait pas le niveau du programme ou qui n’honorerait pas son engagement de faire son apprentissage entièrement en chinois sera renvoyé directement aux Etats-Unis. Actuellement 22 Américains débutent leur séjour à Taiwan dans ce programme.