Taiwan salue Mike Pence pour ses critiques de la diplomatie chinoise du carnet de chèques

32
Source : Rti

Le vice-président des États-Unis, Mike Pence, a rappelé dans un discours prononcé le 24 octobre au Wilson Center, un groupe de réflexion américain à Washington, que les États-Unis et Taïwan étaient unis pour défendre la liberté et la démocratie. Tout en réitérant le principe d’une seule Chine des Etats-Unis, Mike Pense n’a pas manqué de blâmer la Chine pour sa politique de carnet de chèque qui menace le système démocratique taiwanais, pour sa persécution de la liberté religieuse et des droits de l’homme, pour sa violation des propriétés intellectuelles et des données personnelles et pour ses provocations militaires dans la région.

Le ministère taiwanais des Affaires étrangères a tenu à remercier le gouvernement américain pour l’importance qu’il accorde à Taiwan et ses actions concernant la sécurité dans le détroit de Taiwan et dans la région Asie-Pacifique. La porte-parole du ministère des Affaires étrangères, Joanne Ou (歐江安), a déclaré que le gouvernement taiwanais continuera à défendre la démocratie aux côté des Etats-unis : « Quelles que soient les mesures prises par la Chine pour réprimer Taïwan au sein de la communauté internationale, notre gouvernement ne reculera pas. Nous continuerons à collaborer avec les États-Unis et les pays ayant des valeurs similaires sur la base existante et solide et nous assumerons nos responsabilités en tant qu’un membres régional afin de défendre conjointement le système démocratique et de l’ordre international fondé sur les règles régionales ».