Le tabagisme au sein de l’armée taiwanaise diminue

16
cigarettes éteintes dans un cendrier (photo Reuters)

Le ministère de la Défense a présenté aujourd’hui les résultats de huit ans de prévention du tabagisme au sein de l’armée.

En coopération avec le ministère de la Santé, la sensibilisation aux dangers du tabagisme a réduit la part de fumeurs dans l’armée de 33,2 % à 19,9 % entre 2010 et 2018. La suppression de 700 zones fumeurs est également un facteur non négligeable dans l’appréciation de ces chiffres puisqu’il ne reste plus que 1 029 dites zones.

Les deux institutions persévèrent dans leurs efforts afin de faire disparaître le tabagisme au sein de l’armée.