Les maquettes scintillantes du pêcheur de Penghu

39

On dit souvent que la vie d’un marin consiste à pêcher et attendre. Attendre une météo propice à la pêche, attendre que le poisson pointe le bout de son nez, attendre que le bateau soit réparé.

Un pêcheur de Penghu a commencé à occuper son temps libre en faissant des scultures en bois. Plus il en faisait et plus ça l’intéressait. Son sujet préféré : les bateaux de pêche. Le détail de ses créations avec le temps devint plus précis. Après un certain temps, il y a ajouta un détail qui firent briller ses oeuvres de mille feux : des pièces flambants neuves de 1 dollar tawanais.

Sa réputation est venue petit à petit spécialement lors du festival des lanternes et la cérémonie locale du concours d’attribution de tortues.