Taiwan lancera ses premières banques exclusivement en ligne

89
Les futurs opérateurs de banque en ligne (illustration, RTI)

A l’heure actuelle, plusieurs banques taiwanaises proposent déjà des services en ligne. Mais il n’existe pas encore de banque opérant exclusivement en ligne. Hier, la Commission ministérielle de la supervision financière a approuvé trois projets d’e-banque. Il s’agit de LINE Bank, Future Bank et Rakuten Bank.

La première est un projet conjoint de la société LINE, opérateur de l’application de messagerie instantanée du même nom, et la Taipei Fubon Bank. La deuxième sera investie par Chunghwa Telecom et Megabank. Quant à la troisième, elle relève de la société japonaise Rakuten et de la Waterland Financial Holding de Taiwan.

Selon la Commission de la supervision financière, les trois banques en ligne disposent chacune de leur clientèle spécifique et de ce fait, leur création simultanée ne devrait pas provoquer la saturation du marché. Par ailleurs, le potentiel du marché est considérable, a ajouté la Commission. Cette dernière a cité, à titre d’exemple, Singapour, qui a approuvé cinq e-banques, et Hong Kong, qui comptera bientôt huit banques en ligne.

Toutefois, Koo Li-hsiung (顧立雄), président de la Commission, a vivement condamné la concurrence déloyale. « Les banques en ligne doivent prendre en compte leurs coûts d’opération, leurs risques, leurs bénéfices éventuels et ainsi de suite. Elles ne doivent pas se livrer à une concurrence sauvage. Comme elles n’auront pas à investir dans leur emplacement, leurs coûts seront relativement plus faibles que pour les banques traditionnelles, qui proposent aussi des services via internet. Il faut que tout le monde établisse ses frais de services sur une base logique », a-t-il averti.

La Commission estime qu’au plus vite, les trois nouvelles banques en ligne seront opérationnelles dans huit mois, soit en avril 2020.