Le Parlement adopte un texte visant à encourager le retour des investisseurs taiwanais

23

Le Yuan législatif a adopté hier en troisième lecture les « régulations sur les taxes et sur la gestion des fonds rapatriés depuis l’étranger », destinées à encourager le retour des investisseurs taiwanais sur l’île.

Le texte prévoit une réduction d’impôts sur les fonds d’entreprises ou de particuliers rapatriés à Taiwan depuis l’étranger et offre aux investisseurs un taux d’imposition de 8 % la première année et 10 % la seconde. Par ailleurs, un remboursement partiel de taxes payées sera accordé sur les fonds réinvestis dans les secteurs et industries déclarés prioritaires par la politique gouvernementale : les taux d’imposition devraient donc successivement atteindre les 4 et 5 % la première et la seconde année.

Les fonds rapatriés devront être placés sur des comptes spéciaux en devise étrangère. Afin d’éviter la spéculation immobilière, il sera interdit d’investir ces fonds dans l’immobilier. Le texte prévoit d’ailleurs un cadre précis pour leur utilisation : un maximum de 5 % de fonds seront laissés disponibles, 25 % pourront être investis dans la finance, et 70 % pour des investissements principaux.

Le député du Parti démocrate progressiste (DPP) Shih Yi-fang (施義芳) s’est félicité de l’adoption du texte, qui selon lui devrait permettre d’encourager les hommes d’affaires taiwanais à revenir investir dans l’industrie et le marché financier taiwanais, afin de développer l’économie nationale.

« Le Yuan législatif a adopté un ensemble très complet de régulations qui encadrent les objectifs, le principe, le processus de demande, l’utilisation des fonds, la limite du nombre d’années d’utilisation et le système de contrôle des fonds. L’interdiction de réinvestir ces fonds dans l’immobilier et permet aussi d’éviter la spéculation. »

Ces règlementations devraient entrer en vigueur au dernier trimestre de cette année.