Le GPS sera obligatoire pour tous les camions transportant du porc

73
Contrôle sur le transport de porc sera renforcé (aimable credit du service de quarantaine de Kinmen)

Face à la propagation de la peste porcine africaine dans plusieurs pays d’Asie, notamment en Chine et au Vietnam, le gouvernement s’apprête à renforcer les réglementations relatives au transport des porcs. Ainsi, à compter du 1er août prochain, tous les camions qui transportent des porcins, des cochons abattus ou encore des abats devront se doter obligatoirement d’un système de géopositionnement. Cette mesure a pour but de permettre aux autorités de retracer avec précision les trajets de ces véhicules, et de repérer la source d’une éventuelle contamination.

Le vice-président de la Commission ministérielle de l’agriculture Huang Chin-cheng (黃金城) a précisé : « Les animaux touchés auront des agents pathogènes dans leurs matières fécales et leurs urines. Au défaut de contrôles efficaces, les agents pathogènes peuvent être transmis d’un lieu à un autre par les camions. Cette mesure permet de compléter le système de supervision. Ainsi, en cas d’éruption d’épidémies telle la peste porcine africaine ou la fièvre aphteuse, nous serons en mesure de retracer l’itinéraire de propagation et de prendre des mesures de prévention dans les exploitations fréquentées en interdisant les déplacements à risque. »

Les camions transportant des cochons vivants sans se doter d’un GPS risqueront de recevoir une amende de 3 000 à 15 000 dollars taiwanais (de 85 à 427 €). Quant aux véhicules chargés de porc découpé ou d’abats, l’amende sera dix fois plus élevée.