Le ministère des Affaires étrangères recherche des fonds supplémentaires pour ses projets à l’international

25
Phoebe Yeh - ministère des Affaires étrangères (Photo RTI)

Alors que l’édition 2018 du rapport sur les coopérations internationales est achevée, le ministère des Affaires étrangères dresse son bilan.

L’extention des aides aux alliés du gouvernement et ses nouvelles politiques vers le sud se sont traduites en 32 projets supplémentaires pour Taiwan.

En ce qui concerne les fonds de soutien étranger, ils ont enregistré une diminution annuelle de 6 240 000 dollars américains (approximativement 5 500 000 euros) en 2018 ce qui correspond à 0,051% du Revenu National Brut, soit un peu moins que l’année dernière, alors que cette proportion est de 0,28% au Japon et de 0,15% en Corée du Sud. Phoebe Yeh (葉非比), du ministère des Affaires étrangères déclare que l’ouverture de ces aides au secteur privé est à l’étude : « Selon l’OCDE, la proportion standard de l’Aide publique au développement s’élève à 0,7%. Nous espérons pouvoir compter sur les ressources du secteur privé dans le futur pour rendre nos projets plus efficaces et plus durables. Ils seront même des moteurs à de nouvelles opportunités commerciales à l’étranger. »

Le gouvernement mise également sur les ONG pour augmenter le nombre d’intéractions internationales.