Des mesures contre les infox concernant l’agriculture

31
Taiwan fait la chasse aux fausses informations (image pixabay)

Ces derniers mois, la recrudescence d’informations éronnées sur les chiffres de l’agriculture a affecté l’ordre public. Le gouvernement a proposé des amendements et des réglementations en vue de lutter contre l’impacte néfaste des infox sur la société.

Concernant les fausses rumeurs, relatées par des médias, sur la production excédentaire et sur la chute des prix de certains produits agricoles influençant leurs transactions, le yuan législatif a amendé les lois sur «la transaction des produits agricoles » et « la gestion de l’alimentation » aujourd’hui. Ces amendements interdisent toute personne de répandre des rumeurs ou fausses informations de manière intentionnelle influençant le marché des produits agricoles et celui de l’alimentation.

Les personnes encourent désormais une amende pouvant atteindre 300 000 dollars taiwanais soit 8 500 euros.

Après le vote des amendements, le législateur du Kuomintang Tseng Ming-chung (曾銘宗), bien qu’en accord avec son contenu, a rappelé la nécessité que le contrôle soit fait par un organisme tiers indépendant : « En regard des lois internationales sur le sujet, c’est une personne tierce impartiale venant d’un groupe d’experts qui devra faire l’évaluation. Ainsi c’est plus équitable et objectif. Lors de la consultation interparti politique cela n’a pas été accepté. J’en ai ainsi fait l’explication lors de la troisième lecture, l’application future (de la loi) sera d’autant plus difficile. »