Taiwan s’affiche aux côtés des Hongkongais

279
Taiwan s'affiche aux côtés des Hongkongais pour la démocratie (photo Reuters, Dazhi)

Plus d’un million de Hongkongais ont défilé ce dimanche contre le projet de loi visant à permettre l’extradition de suspects vers la Chine. A Taiwan, plusieurs centaines d’étudiants hongkongais se sont aussi réunis pour protester contre le projet de loi.

Aujourd’hui, la présidente Tsai Ing-wen a indiqué la position de Taiwan aux côtés de tous les pays partageant les mêmes valeurs tout en avertissant le danger de la politique « un pays, deux systèmes » : « Nous ne faisons pas d’exception, nous apportons notre soutien à toutes les personnes en quête de liberté, de démocratie et de droits de l’homme. Dès lors que nous acceptons la politique « un pays, deux systèmes », alors nos droits de défendre notre liberté, la démocratie et les droits de l’homme ainsi que notre droit de choisir notre avenir se retrouvent dominés par les autres. Nous continuons de suivre avec attention le développement de Hong Kong en espérant que nous arriverons à résister pour que Taiwan soutienne Hong Kong et se défende. »

De son côté, la porte-parole du DPP, Lee Ming-li (李明俐), a déclaré que la liberté et la démocratie étaient la pierre angulaire de la prospérité de Hong Kong en tant que ville cosmopolite, ce que la Chine a ruiné sous couvert de justice ces dernières années. Cela doit être un signe avertisseur pour Taiwan : « La manière dont la Chine communiste traite les Hongkongais aujourd’hui est exactement la méthode qu’ils déploieront avec Taiwan à l’avenir. Le Hong Kong d’aujourd’hui ne peut pas et ne deviendra pas le futur de Taiwan. Nous nous opposons fermement à tout groupe ou individu qui tente de mettre en place le plan « un pays, deux systèmes appliqué à Taiwan » à travers des soi-disant « négociations démocratiques ». Ce sont des bourreaux de l’existence de la nation. »

Pour Lee Ming-li, les agissements de Pékin seront les mêmes sur Taiwan et tout un chacun peut devenir le prochain Lee Ming-zhe (李明哲), en référence au militant taiwanais arrêté et condamné à cinq ans de prison pour tentative de subversion de l’Etat selon les autorités chinoises.