Le gouvernement se fixe de nouveaux objectifs dans sa nouvelle politique vers le sud

43
La nouvelle politique vers le sud attire de nombreux étudiants à Taiwan (photo fournie par le ministère de l'éducation)

Le bureau des négociations commerciales du gouvernement a présenté aujourd’hui son rapport sur les trois ans de la mise en place de la nouvelle politique vers le sud.

Selon le rapport, de 2016 à 2018, les échanges commerciaux entre Taiwan et les pays visés par cette politique ont grimpé de 22% pour atteindre les 117 milliards 100 millions de dollars américains. Les investissements des pays concernés par cette politique à Taiwan ont augmenté de 66% et la valeur de ces investissements est de 230 millions de dollars américains.

John Deng (鄧振中), ministre sans portefeuille en charge de cette nouvelle politique vers le sud, a indiqué deux orientations de travail pour l’avenir : « Tous les pays nous invitent à lancer davantage de coopérations en matière de soins médicaux. Je souhaite parvenir à certains accomplissements dans ce domaine. Deuxièmement, sur le plan des industries, notre objectif est de développer des projets d’investissements de plus grande échelle. Cela représentera des accomplissements importants dans le cadre de notre politique vers le sud. Quant aux autres domaines, les coopérations sont déjà bien lancées que ce soit à propos des visites des touristes à Taiwan, des étudiants à Taiwan ou encore des coopérations agricoles. Ces échanges sont déjà normalisés. »

Le nombre de touristes et d’étudiants de l’Asie du sud-est et du sud a augmenté de plus de 60%.